ContactDE / FR / EN

Perdre son emploi sans perdre le nord

Il peut arriver à tout le monde de perdre subitement son emploi. Selon les situations, le choc peut être brutal. Déstabilisés et inquiets pour leur avenir, les cadres et dirigeants que je côtoie – comme la majorité des gens – ont souvent tendance à réagir en se hâtant de rechercher un nouveau poste. Une réaction instinctive, mais peu rationnelle.

Première règle: ne pas paniquer. Certes, perdre son travail entraîne des conséquences, notamment financières, mais réagir dans la précipitation peut communiquer de mauvais signaux à l’entourage et aux employeurs potentiels. Rappelez-vous que les employeurs sont toujours friands de perles rares, particulièrement lorsqu’il s’agit de combler des postes de hauts niveaux. Rechercher un emploi tous azimuts, par exemple en publiant un message général sur les réseaux sociaux ou en répondant à de multiples offres, peut laisser supposer que vous n’avez pas de plan de carrière précis, que vous manquez d’ambition et de confiance en vos capacités, voire que vous avez certaines lacunes professionnelles ou quelques antécédents problématiques.

A l’inverse, l’individu qui prend le temps de redéfinir ses objectifs de carrière et de reconnaître ce qu’il veut et ce qu’il vaut aura en mains des cartes précieuses pour négocier une future embauche. Peut-être est-ce le moment de faire un bilan de compétences, d’apprendre une nouvelle langue, de suivre une formation et de s’ouvrir à de nouveaux horizons?

Il faut aussi positiver et tourner la situation à son avantage. Votre mission consiste à expliquer les faits sous l’angle le plus avantageux possible. Je suggère souvent aux candidats d’écrire leur histoire, au sens littéral du terme. Je les encourage à construire un récit qui relate leur parcours en mettant en valeur leurs qualités, leurs forces et leurs compétences. Cette manière honnête, mais positive, de raconter son cheminement professionnel et personnel devient alors une sorte de mantra, un message fort et unique à communiquer à tous, en toutes circonstances. Car ne l’oublions pas, en période de recherche d’emploi, chaque rencontre ou chaque discussion, bien qu’informelle, peut s’avérer être le sésame qui vous ouvrira la voie vers une nouvelle perspective professionnelle.

Dans le marché actuel, il n’est pas rare que des cadres et dirigeants investissent entre six mois et une année pour retrouver un poste qui comblera leurs attentes. Une période à vivre comme une opportunité, avec optimisme et détermination. Cette attitude positive reflétera la meilleure image de vous-même et contribuera à séduire votre futur employeur.

Michel Baumann
Managing Partner

Phone Tablet Desktop