Agir pour améliorer votre salaire

Certes, il n’y a pas que l’argent dans la vie et le salaire n’est de loin pas l’unique indicateur du bonheur au travail. Mais lorsqu’il m’arrive de rencontrer des employés insatisfaits de leur rémunération, je constate à quel point cette frustration peut être source de démobilisation. Si vous souhaitez que votre salaire corresponde mieux à vos attentes, rappelez-vous qu’il est possible d’agir pour faire bouger les choses.

Dans le domaine de l’engineering – pour lequel je recrute des cadres et des dirigeants – comme dans plusieurs autres domaines, il est prioritaire d’avoir une vision globale du marché pour en comprendre tous les enjeux. Intéressez-vous à ce qui se passe autour de vous. Un ingénieur spécialisé dans un domaine technique, par exemple, a tout avantage à comprendre aussi les réalités du secteur commercial.

Tentez aussi de percevoir la valeur de votre travail et de votre performance au sein de l’entreprise. Votre travail contribue-t-il à augmenter le chiffre d’affaires? À diminuer les coûts? Être conscient de son apport à l’entreprise – en toute humilité – peut être un argument pour justifier une hausse de rémunération.

Il est également pertinent de réfléchir aux bases sur lesquelles votre salaire est calculé. Pourriez-vous passer d’un salaire fixe à un salaire variable, en partie calculé selon vos résultats ou votre performance, ou augmenter la part de votre salaire variable? Une fois transcendée l’incertitude générée par ce type de rémunération fluctuante, celle-ci se révèle souvent un choix stimulant et lucratif.

La formation reste aussi incontournable, car elle peut mener vers de nouvelles perspectives d’emploi et ouvrir la porte à des négociations salariales. Je remarque toutefois une tendance des employés à se cantonner dans des formations techniques – au risque de devenir trop spécialisés dans un seul domaine – alors qu’il serait parfois profitable de sortir des sentiers battus en osant aborder des thèmes complémentaires comme la communication, la gestion du stress ou le leadership.

Mais que faire si, malgré vos efforts, vous n’arrivez pas faire évoluer votre salaire? Rechercher une évolution de fonction dans une nouvelle société peut alors être une solution. Attention cependant à ne pas changer d’emploi trop vite en vous laissant obnubiler par une hausse salariale rapide, surtout en début de carrière. Une vision à court terme paye moins qu’une planification de carrière à long terme. Et je le répète : le salaire n’est pas le seul garant du bonheur au travail. Il faut avant tout aimer son emploi. C’est ainsi que vous serez épanoui et, par conséquent, bon, efficace et reconnu.

Michel Baumann
Managing Partner